Education & sensibilisation

Marie-Laure Cambus

Directrice de FNE Midi-Pyrénées, Marie-Laure Cambus est très investie en éducation et sensibilisation à l'environnement. Son secret ? Elle carbure aux échanges avec ses publics !

Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Je suis directrice de FNE Midi-Pyrénées, formatrice et créatrice d'outils pédagogiques. À l'issue d'un diplôme d'ingénieur agronome avec une spécialité en environnement, je me suis tournée assez vite vers la sensibilisation. Pour ce faire, j'ai été amenée à developper un panel d'actions : organiser des événements, animer des conférences, des formations et créer des expos et des jeux.

Pour toi, l'éducation et la sensibilisation à l'environnement et à la nature c'est quoi ? Qu'est-ce qui t'a amené à te tourner vers ce domaine ?

Il s'agit d'informer les publics sur les enjeux, de reprendre le vieil adage "comprendre pour agir". Cette sensibilisation est indispensable, elle permet d'accompagner les enfants et plus largement les citoyens vers la transition écologique : trier, manger plus responsable, réduire ses déplacements en voiture, limiter le gaspillage alimentaire, réduire la pollution lumineuse...
Pour ce faire, de nombreux vecteurs s'ouvrent à nous, les acteurs des associations de protection de l'environnement.

Si tu pouvais faire 3 vœux pour l'éducation à l'environnement ?

Ton plus beau souvenir ?

Il y en a tellement ! Hier, par exemple j'ai animé une formation pour des jeunes volontaires sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. A l'issue de la journée, chacun est reparti avec une réelle envie d'agir, se sentant concerné et acteur à part entière. Les methodes participatives nous font passer un très bon moment de convivialité et d'échange. J'en repars boostée pour les semaines à venir !

Si tu étais un autre animal ?

Un colibri.

Si tu étais un végétal ?

La Ruine-de-Rome : la nature s'invite en ville.

Un message à faire passer aux lecteurs.trices ?

Même si parfois l'on doute, si c'est difficile de déjouer les croche-pattes des financeurs, le sourire d'un enfant, le regard interloqué d'un ado, la malice dans celui d'un adulte pendant des temps d'EEDD confirment que nous sommes dans le vrai et qu'il est nécessaire de poursuivre nos actions. Soyons fiers de nos valeurs, de nos messages et de nos actions.

Par fne-writer
Le mardi 10 octobre 2017
Je relaie J'agis Je donne