eau

Semaine mondiale de l’eau : réutiliser les eaux usées traitées, une bonne idée ?

Le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement reste la première cause de mortalité dans le monde. Et les chiffres de l'ONU donnent le vertige. Au moins 1,8 milliard de personnes boivent une eau contaminée par des matières fécales. La pénurie d’eau affecte aujourd’hui 40 % de la population mondiale quand plus de 80 % des eaux usées résultant des activités humaines sont déversées dans les rivières ou la mer sans aucune dépollution.

Gestion de l'eau en agriculture : les 4 propositions de France Nature Environnement

Afin de faire face au manque d’eau et aux phénomènes de sécheresse de plus en plus fréquents, il est urgent de diminuer la consommation d’eau et d’ajuster les prélèvements en fonction des ressources disponibles. Pour cela, il est nécessaire de déployer une politique d’économie d’eau dans tous les domaines : agricole, mais aussi domestique, industriel et touristique.

L'absurdité des bouteilles d'eau en plastique résumée en une infographie

Eau en bouteille

Un été à court d'eau : cessons les dérogations !

Seuils critiques : des limites infranchissables franchies

A vos votes : désignez le gagnant de notre concours photo

Dans le cadre de l’édition 2017 du concours organisé par France Nature Environnement sur le bassin Loire-Bretagne avec le soutien de l’Agence de l’eau Loire Bretagne, les végétaux aquatiques ou en bord de cours d'eau se sont laissés tirer le portrait.

Une pré-sélection de 12 clichés vous est proposée parmi les photos reçues.

Jusqu’au 5 août, vous pouvez voter pour votre photo préférée, et ainsi élire la photo qui remportera le vote du public. Les résultats du concours seront publiés le 7 août.

Arrêter le déclin de l’aquaculture française grâce à un modèle plus durable et plus transparent

L’aquaculture mondiale est en plein essor. En effet, depuis 2015, la production globale a dépassé en volume celle de la pêche. Pourtant, en France, 86% des protéines aquatiques sont importées, ce qui représente un déficit commercial de 3,7 milliards d’euros. Pour inverser cette tendance, le CESE propose de se tourner rapidement vers une stratégie clairement inspirée par l’approche écosystémique.

Après la fête des mères, célébrons la fête des mares !

Les mares sont fantastiques et... malmenées. 90 % d'entre elles ont disparu au cours du siècle dernier soit parce qu'elles ont été remblayées, soit parce qu'elle se sont comblées naturellement par manque d'entretien. Pourtant les découvrir, c'est explorer un écosystème aux formidables atouts. Elles sont vitales pour de nombreuses espèces animales et végétales. Les mares participent à la régulation des eaux, elles évitent par exemple les phénomènes d’érosion des sols par stockage des eaux de ruissellement.

Pages